Expert Courtier

Comment est rémunéré le courtier ?

courtier financier

Crédit à la consommation ou prêt immobilier, le métier de courtier tend à se faire de plus en plus connaitre. Il est vrai qu’il peut contribuer largement à la réussite d’un projet. Si vous voulez en savoir plus sur son travail et ce qu’il va vous coûter, si vous faites appel à lui, nous avons fait le point pour vous.

Qu’est-ce qu’un courtier ?

Un courtier est une personne travaillant en tant qu’intermédiaire entre un organisme financier et un client. Celui-ci peut être un particulier ou une entreprise. Selon la nature de son travail, le courtier peut travailler pour une société de crédit ou une banque. Il peut décider de travailler en exclusivité pour une entité ou au contraire ne pas avoir de contrat d’exclusivité.

Il a suivi, pour ce métier, une formation spécifique, qui lui assure une bonne connaissance en finance. Mais il est aussi commercial et négociateur. Ce sont toutes ces compétences qu’il met au service des personnes qui font appel à lui, pour trouver les meilleures offres. Nous vous expliquons ci-après tout ce qu’il peut vous apporter.

Quels sont les avantages à passer par un courtier en crédit ?

Il faut, quand on passe par un courtier, qu’une bonne relation s’établisse. Vous lui confiez, souvent, un projet important. Il a, par ailleurs, connaissance dans les moindres détails de votre situation financière. C’est en effet lui qui se charge de trouver l’offre la plus avantageuse pour un crédit à la consommation, un prêt immobilier ou encore une assurance emprunteur.

Il fait donc gagner un temps précieux car il se charge d’une recherche qui serait, pour ses clients, tout à fait chronophage. Le fait qu’il assure une veille en permanence sur les offres du marché lui simplifie cette tâche.

Trouver l’offre adaptée est souvent synonyme d’économies substantielles ; ce qui est le but premier quand on fait appel à un courtier. Son intervention permet souvent de gagner jusqu’à 0.50% sur la totalité du prêt ; ce qui pour un prêt immobilier, est tout à fait appréciable.

Combien coûte un courtier ?

On dit souvent du courtier qu’il est gratuit ; ce qui est bien entendu faux. Ce ne sont néanmoins quelquefois pas les clients qui le rémunèrent. En tant qu’apporteur d’affaires, il reçoit une commission de la part de la banque. En général, il touche une moyenne d’1% du montant qui est alloué aux futurs propriétaires, dans le cas d’un prêt immobilier.

Il existe pourtant des courtiers qui demandent des honoraires à leurs clients. Le montant étant le même, souvent, que pour les autres, sauf si le courtier fixe lui-même ses honoraires. Il est obligé, dans ce cas, de le préciser au moment de la demande.

Qu’ils soient « gratuits » ou payants, chaque courtier ne perçoit sa rémunération que si le client obtient gain de cause ; c’est-à-dire un déblocage de fonds.

C’est pour cela qu’un courtier prendra vraiment tous les dossiers à cœur. Il ne fera pas l’impasse sur la faisabilité financière d’un projet, quitte à évoquer avec ses clients les faiblesses qu’il aura pu déceler, lors de l’étude.